Obtenir une déclaration de fin de chantier

Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur les démarches administratives pour la rénovation d’une maison dans cet article, voyons plus précisément la Déclaration Attestant de l’Achèvement et la Conformité des Travaux (DAACT), qui est un document signalant à l’administration l’achèvement des travaux pour lesquels une autorisation d’urbanisme a été accordée. Ce document signale non seulement la fin des travaux, mais aussi la conformité de ceux-ci vis-à-vis de l’autorisation initialement délivrée.

fin de chantier

En quoi consiste la déclaration de fin de chantier ?

Cette déclaration concerne tous les travaux ayant dû faire l’objet de démarches administratives avant de pouvoir commencer. Il peut s’agir d’une demande de permis de construire ou d’aménager mais aussi d’une simple déclaration préalable. Si vous ne savez pas dans quel cas vous vous trouvez, consultez notre article sur les différents travaux nécessitant un permis de construire.

La déclaration doit être effectuée au moyen d’un formulaire. Comme lors de la demande de permis de construire, une attestation indiquant que les travaux respectent bien la réglementation thermique 2012 doit-être jointe à la déclaration. En cas de travaux par tranche, elle doit indiquer s’il s’agit de la totalité ou bien d’une seule tranche des travaux.

Si le bâtiment est destiné à recevoir du public, une attestation du respect des règles d’accessibilité doit figurer dans la déclaration d’achèvement. Enfin, pour les bâtiments de plus de 8 mètres de haut, le respect des règles parasismiques et para cycloniques doit également être indiqué.

Les délais et les formalités de la déclaration de fin de chantier

les formalités de la déclaration

La déclaration de fin de chantier doit être remise à la mairie en trois exemplaires, soit par courrier recommandé avec accusé de réception soit directement par dépôt en mairie contre décharge. C’est la date de réception de la déclaration qui détermine les délais pour les recours éventuels.

En effet, la mairie dispose de 3 à 5 mois à compter de la date de réception de la DAACT pour contester la conformité des travaux. Les tiers disposent quant à eux d’un délai d’un an, toujours à compter de la réception de la déclaration par la mairie, pour contester le permis de construire.

Article à lire aussi

Infos complémentaires sur le permis d’aménagement
Quels sont les éléments à savoir sur le permis de démolir ?
Tout connaître à propos de la déclaration d’ouverture de chantier
Comment obtenir une autorisation de travaux en zone classée ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *