Creuser un bassin enterré qui s’intègre parfaitement à votre jardin

Le bassin enterré est la solution de construction la plus choisie. Il faut dire que cette alternative présente l’avantage de se fondre parfaitement dans son environnement. En plus du choix de la taille et de la profondeur, ce type de bassin permet de personnaliser son aménagement. Le seul inconvénient reste qu’il vous faudra creuser.

Les précautions à prendre avant de creuser votre bassin

Vous avez le choix entre un bassin hors-sol, le moins contraignant, que l’on peut installer dans un petit espace et que l’on vide pendant l’hiver, et le bassin enterré. Le bassin enterré est de deux types : avec un liner dans le fond (comme pour une piscine) et il ressemble à une pièce d’eau naturelle, ou bien le bassin maçonné avec un rebord en pierre ou en brique.il faut savoir qu’entretenir un bassin est contraignant. Une fois qu’on est sûr de sa décision, il faut choisir l’emplacement idéal, bien ensoleillé et situé dans la partie la plus basse du jardin si celui-ci est en pente. Enfin, il faut réfléchir aux dimensions qu’on veut lui donner. Plus un bassin est grand, plus il sera facile à gérer et à entretenir par la suite car l’eau croupit moins et se filtre seule.

 

À quelle profondeur creuser pour mon bassin de jardin ?

Trop petit, il subirait des variations thermiques trop importantes si vous comptiez y mettre des poissons. Concernant la profondeur il existe différentes profondeurs. Votre bassin peut ainsi faire entre 10 à 20 cm de profondeur en fonction du type de finition que vous apporterez en bordure de votre bassin. Ce palier n’aura pas un rôle de plantation mais de support pour le matériau qui maintiendra la bâche tout en donnant une finition esthétique aux berges.

Il peut aussi être entre 30 à 40 cm de profondeur. C’est le premier palier de plantation qui servira à poser les paniers de plantes nécessitant une immersion comprise entre 10 et 20 cm (la hauteur du panier étant à prendre en compte). Il pourra en outre faire entre 50 à 60 cm de profondeur pour les plantes qui devront être immergées sous 30 à 40 cm d’eau. Pour la partie la plus profonde du bassin, il pourra faire 80 cm a plus et servira à poser les paniers de nénuphar par exemple mais qui aura aussi un rôle de protection du gel pour les poissons durant l’hiver.

Lire aussi

Le bassin de jardin hors-sol, à installer où vous voulez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *