Construire un bassin extérieur dans mon jardin

Dans le cadre de ce dossier sur la réalisation des travaux de bâti dans mon jardin, et réaliser un bassin, et le faire correspondre à ses envies n’est cependant pas toujours chose facile et certaines précautions peuvent être envisagées afin de garantir, d’une part la bonne utilisation du bassin, et d’autre part la conformité de l’installation relativement à la réglementation en vigueur.

 un bassin extérieur

Etape à suivre avant la construction de votre bassin

Vous devez tout d’abord établir le plan de votre bassin, son étendue, sa forme et sa profondeur. Cela doit être réalisé en fonction de la place dont vous disposez, en conservant à l’esprit que vous ne pourrez aller au-delà de la place que vous avez actuellement à votre disposition. Cette étape demande donc d’une part l’élection d’une parcelle de votre jardin destinée à l’installation de votre bassin, ainsi que d’autre part la planification de ce projet de manière concrète.

Les types de bassin

un bassin enterré

Vous avez le choix entre un bassin hors-sol, le moins contraignant, que l’on peut installer dans un petit espace et que l’on vide pendant l’hiver, et le bassin enterré. Le bassin enterré est de deux types : avec un liner dans le fond (comme pour une piscine) et il ressemble à une pièce d’eau naturelle, ou bien le bassin maçonné avec un rebord en pierre ou en brique. Il faut savoir qu’entretenir un bassin est contraignant. Une fois qu’on est sûr de sa décision, il faut choisir l’emplacement idéal, bien ensoleillé et situé dans la partie la plus basse du jardin si celui-ci est en pente.

Enfin, il faut réfléchir aux dimensions qu’on veut lui donner. Plus un bassin est grand, plus il sera facile à gérer et à entretenir par la suite car l’eau croupit moins et se filtre seule. On attend 3 ou 4 semaines que l’eau se pose pour installer les plantes. L’idéal est de les mettre dans des paniers. Ce sont des sortes de boîtes plastiques ajourées, que l’on remplit de terre et de compost avant d’y placer la plante aquatique et des pierres pour empêcher la terre de remonter.

On immerge ensuite ces paniers dans le fond du bassin. Ce système permet de retirer facilement les plantes lorsqu’elles deviennent trop imposantes et qu’il faut les diviser, ou bien si l’hiver est très rude et qu’on veut les enlever. Le bassin ne réclame pas d’autorisation de travaux, il est toutefois préférable de faire une déclaration de travaux à la mairie. Dans les copropriétés vous devez consulter le cahier des charges.

A lire également

Comment installer une terrasse dans votre jardin ?
Les elements a savoir sur l’installation d’une terrasse dans un jardin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *